Isabella

Isabella - Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma - Cinéma Le Gyptis - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

« Ils vivent avec nous, nous soutiennent, nous aident à atteindre nos objectifs, et pourtant nous n’avons pas conscience de leur importance. Il est temps de faire une révolution, ils ont besoin de nous, et nous avons besoin d’eux. »

Coproduit par Tai Kwun et Hsingho Co. et réalisé par l’artiste de cirque portugais Ricardo S. Mendes, Isabella raconte l’histoire de Ricardo et de son accessoire de cirque bien-aimé « Isabella ». Le documentaire met également en scène les artistes Patrick Pun (Hong Kong) et Chien Hung Shu (Taïwan). Un film à la fois sentimental et humoristique sur les artistes et les objets de jonglage avec lesquels ils travaillent.

Documentaire de Ricardo S. Mendes [Portugal, 40 min]
Interprétation : Ricardo S. Mendes – Jonglage de balles (Portugal), Patrick Pun – Diabolo (Hong Kong), Chien Hung Shu – Boîte à cigares (Taiwan)
Dès 8 ans
Dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts du Cirque

Mr. Skeleton

Mr. Skeleton - Culture Projections Spectacles - Cirques Vidéo Spectacle Séance / Projection cinéma - Village Chapiteaux - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Cette collaboration inhabituelle de Augustin Rebetez et Martin Zimmermann s’est inspirée du film muet pour développer une collection de séquences particulièrement comiques.

Les douze courts-métrages en noir et blanc, tournés en stop-motion, suivent une esthétique bricolée, spontanée, voire renversante. Ils montrent différents personnages, tous incarnés par Martin Zimmermann. Qu’ils soient réfugiés, agriculteurs, médecins, galeristes ou voleurs de banque, ce sont tous de terribles escrocs. Le spectateur retrouvera le plus rusé de tous, Mr. Skeleton, dans chaque épisode.

Personnages, mise en scène et interprétation : Martin Zimmermann
Image, réalisation et montage : Augustin Rebetez
Son : Pascal Lopinat
Installation : Martin Zimmerman et Augustin Rebetez
Photographie : Augustin Rebetez
Construction et architecture du cinéma : Ingo Groher

Installation vidéo – Cinéma
Durée : 36 min
Dès 12 ans
Sous chapiteau
Dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts du Cirque

Voyage en Tutti

Voyage en Tutti - Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma - Le Cri du Port - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le collectif à l’épreuve de la création, la création à l’épreuve du collectif. « Surnatural Orchestra » est-il une famille ? Une fratrie ? Une utopie ? C’est en tous cas plus qu’un orchestre, un engagement quotidien pour chacun des membres de cette organisation horizontale, tout entière tournée vers le rendez-vous musical.

Le film n’est pas seulement témoin. Il participe pleinement au débat bouillonnant qui est à l’origine même de la création et s’immerge dans ce collectif où le compromis est élevé au rang de discipline artistique !

Documentaire de Josselin Carré [France, 1h28]
Dès 8 ans
Dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts du Cirque

Avant-première « Les Minots »

Avant-première « Les Minots » - Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma - La Buzine Maison des Cinématographies de la Méditerranée - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Un film de Julien Lafont & Benjamin Courmes

« Les Minots » est un documentaire qui nous plonge au cœur de l’histoire oubliée de l’Olympique de Marseille. Celle de la période 1979 à 1984.
Nous avons rencontré tous les joueurs et à travers leurs témoignages, ils nous racontent leur histoire comme si nous y étions, illustrée avec les archives audiovisuelles de l’INA mais aussi des archives personnelles glanées chez les joueurs.

Ils racontent tout, le temps est passé et la langue de bois n’est pas de mise. Chaque événement et chaque match sont narrés à travers un montage alterné
du point de vue des joueurs pour nous faire revivre cette épopée.

Viva Viviani

Viva Viviani - Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma - Institut Culturel Italien - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

“Viva Viviani” Film documentaire de Stefano et Mario MARTONE (VOST FR/2021/52’)

Le documentaire reconstitue l’univers artistique et humain de Raffaele Viviani, grand dramaturge originaire de Castellammare di Stabia, dont le théâtre – qui se déploie dans les ruelles et les places de Naples – se nourrit des personnages de la rue pour en faire une métaphore universelle. La restitution de l’univers du grand auteur se développe à partir de son œuvre, qui marque une nette discontinuité avec le théâtre précédent et introduit des personnages et des éléments profondément innovants. Suivant un fil rouge entre passé et présent, se dessine le portrait d’un artiste pluriel et original et d’une ville, Naples avec ses contradictions, et en même temps une scène du monde.

Produit par Nephila Film, avec la contribution de la Regione Campania, Film Commission Regione Campania et du Ministère italien de la Culture, l’ouvrage est enrichi par les précieuses archives de la Cineteca di Bologna, de la Rai, de l’Eye Museum et des lettres inédites de Raffaele à son épouse Maria, ainsi que des témoignages d’importants représentants du monde de la culture nationale et internationale liés à l’œuvre de Viviani tels qu’Alfredo Arias, Mimmo Borrelli, Davide Iodice, Mario Martone, Nello Mascia, Toni Servillo, Giuliano Longone Viviani, Valentina Venturini. Le documentaire a reçu le prix du meilleur long métrage dans la section « Campania Scenarios » d’Ischia Film Festival 2022.

Ciné-dîner : Mascarade

Ciné-dîner : Mascarade - Culture Conférences - Débats Projections Cinéma Conférence / Débat / Rencontre Dîner / Repas spectacle Séance / Projection cinéma - La Buzine Maison des Cinématographies de la Méditerranée - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Une fois par mois, le cinéma et le restaurant du Château de La Buzine vous proposent une soirée autour du 7e art.

18h30 : Projection de « Mascarade »
Sous le soleil de la Riviera, un jeune gigolo et une belle arnaqueuse s’associent pour tromper et dépouiller les gens riches qu’ils draguent.

Tableau cruel et cynique du monde de l’argent roi dans lequel il est bien difficile de croire à la réalité des sentiments. Casting trois étoiles pour le troisième film de Nicolas Bedos.

21h : Dîner intimiste et convivial à la table du Château, animé par notre cinéphile Jean-Michel, avec qui vous pourrez partager, échanger et débattre autour de la sélection cinématographique du jour !

Concert Julian Karinrath

Concert Julian Karinrath - Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma - Institut Culturel Italien - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Julian Kainrath, né en 2005, est un enfant prodige qui depuis l’âge de 10 ans se produit comme soliste violoniste dans les scènes du monde entier et qui a gagné de très nombreux concours internationaux.

Luigi Carroccia est reconnu comme l’un des pianistes italiens le plus prometteurs de sa génération et ses interprétations ont suscité l’intérêt sur le plan international.

Au programme Cesar Franck (1822 – 1890) – Johannes Brahms (1833 – 1897) Claude Debussy (1862 – 1918).
Cesar Franck (1822 – 1890)
Sonata in La maggiore
Allegretto ben moderato
Allegro
Recitativo Fantasia
Allegretto poco mosso
Johannes Brahms (1833 – 1897)
Sonata per violino e pianoforte in Re minore n. 3, op. 108 (25 min)
Allegro
Adagio
Un poco presto e con sentimento
Presto agitato
Claude Debussy (1862 – 1918)
Sonata per violino e pianoforte L. 148 (15 min)
Allegro vivo
Intermède – Fantasque et léger
Finale – Très animé

Ciné-club espagnol

Ciné-club espagnol - Culture Conférences - Débats Projections Cinéma Conférence / Débat / Rencontre Séance / Projection cinéma - L'Arca delle lingue - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dictaduras y revoluciones en el sur
Los ’70 y el después de Argentina y Chile

Cinq films pour regarder de plus près une partie de l´histoire de l´Amérique Latine qui l´a marquée au fer rouge. Cinq univers poétiques qui vont, par le biais de différents registres (du policier jusqu´au drame en passant par le documentaire), nous bouleverser et rappeler l´importance de la mémoire active des peuples.

Séances présentées et animées par Paula Botta.
Tous les films projetés sont en version originale sous-titrée en français.
Les vendredis de 18h à 20h.

PROGRAMME

• 2 décembre : Machuca (2004 / Chili / Andrés Wood)
Chili 1973. Deux enfants âgés de 11 ans, l’un Gonzalo Infante, timide, issu d’une famille aisée, réside dans les beaux quartiers, l’autre Pedro Machuca, qui survit dans un bidonville. Ces deux garçons vont se rencontrer sur les bancs de l’école grâce à l’initiative idéaliste du Père Mac Enroe : intégrer au collège catholique très huppé de Santiago des enfants de milieu défavorisé. Parmi les parents des enfants certains approuvent, d´autres crient au scandale. De cette ambiance turbulente naît une amitié profonde entre deux garçons qui partagent un premier amour, des rêves de justice et un instinct de rébellion. Ensemble, ils seront les témoins impuissants du coup d´état sanglant qui signe la fin de l’époque d’Allende.

• 27 janvier : El secreto de sus ojos (2010 / Argentine /Juan José Campanella)
1974, Buenos Aires. L’agent fédéral Benjamin Espósito enquête sur le meurtre sanglant d’une jeune femme. Vingt-cinq ans plus tard, il décide de consacrer un roman à cette affaire « classée ». Son travail d’écriture le ramène au meurtre qui l’obsède depuis tant d’années, mais également à l’amour qu’il portait à sa collègue de travail, entre-temps devenue juge. Benjamin replonge ainsi dans une période sombre de l’Argentine, où les apparences étaient trompeuses.

• 10 février : Nostalgia de la luz (2010 / Chili / Patricio Guzmán)
Un canevas complexe est tissé avec la plus grande simplicité. Trois niveaux s’y enchevêtrent : des considérations sur la recherche astronomique, une archéologie des fondations indiennes et une mémoire de la dictature. Un lieu rassemble ces trois couches sensibles : le désert d’Atacama. Cet endroit, réputé être le plus aride et le moins propice à la vie de notre planète, Nostalgie de la lumière le transforme en terreau incroyablement fertile. Parce qu’on y trouve à la fois le plus grand observatoire astronomique au monde, les vestiges remarquablement conservés des civilisations autochtones et les cadavres de déportés politiques assassinés durant la dictature dans les camps environnants, avant d’être disséminés dans les sables. Chacune de ces réalités induit un travail de prospection particulier. L’astronome scrute le ciel, l’archéologue fouille le sol, les femmes de disparus creusent, depuis vingt-huit ans, sans relâche, les entrailles de la terre.

• 17 mars : La historia official (1985 / Argentine / Luis Puenzo)
En 1983, Alicia, professeure d’histoire dans un lycée de Buenos Aires, mène une vie tranquille et bourgeoise avec son mari et la petite Gaby qu’ils ont adoptée. Dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée, elle a toujours accepté « la version officielle » jusqu’au jour où le régime s’effondre. Alors que la dictature vient à peine de s’achever, Luis Puenzo réalise le film événement qui parle ouvertement des disparus et du rôle déterminant des Grand-mères de la Place de Mai.

• 5 mai : Los rubios (2003 / Argentine / Albertina Carri)
Mélange de souvenirs, d’anecdotes, de fragments et d’imagination. Los rubios ne se présente pas comme un film de dénonciation ou comme un documentaire historique sur les detenidos-desparecidos. Dans ce film, Albertina Carri propose plutôt sa vision personnelle sur la disparition de ses parents. Los rubios sont les parents de la réalisatrice, le sociologue Roberto Carri et Ana Caruso, diplômée en Lettres, tous les deux intellectuels militant dans le mouvement de la nueva izquierda, nouvelle gauche, pendant les années 1960 et 1970. Ils ont été séquestrés et assassinés en 1977, victimes du terrorisme d’État de la dernière dictature militaire en Argentine…

Tous les films sont sous-titrés en français suivi d’un débat en espagnol/français.
La réservation est obligatoire et se fait par mail : arcasecretariat@gmail.com.

Ciné-Club-Débats autour de la Méditerranée et ses enjeux

Ciné-Club-Débats autour de la Méditerranée et ses enjeux - Culture Conférences - Débats Projections Cinéma Conférence / Débat / Rencontre Séance / Projection cinéma - Hang'art - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La Mairie des 4e et 5e arrondissements fait appel à l’association MARE pour le choix et l’animation de séances cinématographiques qui s’inscrivent dans le cadre d’un Ciné-Club-Débats autour de la Méditerranée et ses enjeux. Ce collectif porte un projet de tiers-lieu méditerranéen à Marseille, avec une double visée culturelle et sociale. Il réunit des intellectuels, des artistes, des acteurs culturels, des cuisiniers, originaires des deux rives, qui souhaitent créer un lieu de vie, de savoirs et de partage.

Le cinéma occupe une place centrale dans leur projet. Ce collectif compte en effet des cinéastes, des producteurs, des programmateurs et des chercheurs qui ont travaillé dans le domaine en France et dans plusieurs pays méditerranéens (Espagne, Italie, Algérie, Maroc, Égypte, Liban, Palestine…).
L’action de MARE s’articule ainsi en partie autour du cinéma, vecteur qui permet d’aborder et de discuter de multiples enjeux méditerranéens.

>> Programmation 2022/2023
2 Longs-métrages, 2 fictions, 2 films documentaires, 1 film d’animation, 1 soirée Courts-Métrages, 1 soirée Web-séries

>> Animation des séances
La véritable force de l’association MARE réside dans les membres qui la constituent. La diversité de leurs champs d’expertise permettront d’ouvrir le débat à la suite de la projection à travers différents prismes : politique, environnemental, scénaristique, esthétique… Chaque séance sera animée par un-e intervenant-e, membre ou non de l’association. La finalité étant d’apporter un véritable éclairage pour les publics sur le film projeté.

>> Dates et horaires des projections
Mardi 22 novembre 2022 à 18h30 – LES PLOMBIERS – de Neus Ballus
Mardi 6 décembre 2022 à 18h30
Mardi 10 janvier 2023 à 18h30
Mardi 28 février 2023 à 18h30
Mardi 21 mars 2023 à 18h30
Mardi 11 avril 2023 à 18h30
Mardi 9 mai 2023 à 18h30
Mardi 6 juin 2023 à 18h30

Ciné-club italien

Ciné-club italien - Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma - L'Arca delle lingue - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

L’Arca delle lingue donne carte blanche à Solange Passalacqua pour le ciné-club italien 2022-2023, qui vous emmènera en voyage au long de la botte à travers cinq films emblématiques du cinéma italien du nouveau millénaire. Dès 2000, le regard des jeunes réalisateurs s’éloigne de Rome pour questionner davantage le rapport entre cinéma et province, cette dernière étant représentée à la fois comme source de problèmes et vivier de solutions. De nombreuses villes, grandes et petites, imprègnent ainsi de leur âme le cinéma transalpin et jouent un rôle à part entière dans son renouveau. Nous ferons étape à Venise (Pane e tulipani), à Turin (Dopo mezzanotte), en passant par Trieste (L’ultima spiaggia) et Palerme (Via Castellana Bandiera), et nous achèverons notre parcours cinématographique à Depressa (La vita in comune), petit village niché au cœur des Pouilles. Buona visione!
Comme les années précédentes, les films auront lieu au siège de l’association, un vendredi par mois à 17h, d’octobre à avril. Les films sont en version originale sous-titrée, la participation aux frais prévue est de 6 euros/personne. Les projections seront précédées d’une présentation du film et suivies d’un débat avec le public.

PROGRAMME

• 21 octobre 2022 à 17h
« PANE E TULIPANI » de Silvio Soldini [2000, 1h52]
Pendant une excursion touristique en autocar, Rosalba, femme au foyer de Pescara, est oubliée dans un auto-grill. Au lieu d’attendre que son mari et ses enfants viennent la chercher, elle décide, un peu vexée, de rentrer seule à la maison.

• 25 novembre 2022 à 17h
« DOPO MEZZANOTTE » de Davide Ferrario [2004, 1h32]
Martino, gardien du Musée du cinéma de Turin, est secrètement amoureux de Amanda, serveuse dans le fast-food qu’il fréquente. Un soir, exaspérée par l’attitude de son patron, Amanda réagit violemment, et est obligée de s’enfuir. Elle trouve refuge dans la Mole Antonelliana, où Martino l’accueille dans son appartement situé dans le musée même.

• 6 janvier 2023 à 17h
« VIA CASTELLANA BANDIERA » de Emma Dante [2013, 1h30]
Un dimanche après-midi chaud et ensoleillé. Le sirocco souffle impitoyablement sur Palerme lorsque deux femmes, Rosa et Clara, venues célébrer le mariage d’une amie, se perdent dans les rues de la ville et se retrouvent dans la via Castellana Bandiera. Au même moment, une autre voiture, conduite par Samira et avec la famille Calafiore à l’intérieur, arrive en sens inverse et s’engage dans la même rue. Ni Rosa, au volant de sa Multipla, ni Samira, une femme âgée et caractérielle, conduisant une Punto, n’ont l’intention de se céder la priorité.

• 3 mars 2023 à 17h
« L’ULTIMA SPIAGGIA » de D. Del Gegan / T. Anastopoulos [2016, 1h58]
A Trieste, au bord de la mer Adriatique, se trouve la Lanterna, dernière plage non mixte d’Europe. Ouverte toute l’année, elle est caractérisée par son mur, qui délimite le côté des femmes et celui des hommes. Elle est fréquentée par les enfants et, surtout, par les personnes âgées. Entre novembre 2013 et novembre 2014, les documentaristes Thanos Anastopoulos et Davide Del Degan ont posé leurs caméras parmi les baigneurs. Entre comédie absurde et réflexion politique, L’Ultima Spiaggia décrit avec bienveillance une communauté hors du temps. Mais pas tout à fait hors du monde.

• 7 avril 2023 à 17h
« LA VITA IN COMUNE » de E. Winspeare [2017, 1h50]
À Disperata, une petite ville du sud de l’Italie, le maire Filippo Pisanelli se sent terriblement inadapté à sa tâche. Seul son amour pour la poésie et sa passion pour ses cours de littérature aux prisonniers lui permettent d’entrevoir un peu de lumière dans la dépression générale. En prison, il rencontre Pati, un criminel de bas étage originaire de son village. Leur rencontre avec l’art change leur façon de voir le monde.

La réservation est obligatoire et se fait par mail : arcasecretariat@gmail.com.