A l’enseigne des maîtres

A l’enseigne des maîtres - Culture Concerts - Opéras - Soirées Jazz et blues Hip-hop Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Une soirée ouverte au jazz, au hip-hop et aux musiques actuelles mariant compositions personnelles, improvisations et célèbres standards.

Tous les professeurs – transmettent leur passion dans les ateliers d’instruments, de jazz band, de hip-hop et d’improvisation – sont sur scène ce soir. Plus connus avec leurs propres groupes ou lorsqu’ils sont conviés par d’autres formations, les musiciens-enseignants nous dévoilent leur talent.

Wim Welker & Jeff Kellner (guitare), Patrick Seminor (guitare, voix), Édouard Thommeret (saxophone), Yves Laplane & José Assa (piano), Gilles Alamel, Pierre- Auguste Bona & Nicolas Aureille (batterie), Alain Rageot (basse), Manu Falla & Joseph Crimi (basse, contrebasse), Micflow (beatbox), Dj PH (beatmaking), Dj Samy (Djing), K-Meleon (rap)

Entre Europe & Amérique du nord

Entre Europe & Amérique du nord - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique classique Concert - Cité de la Musique - Bastide de la Magalone - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Un pont jeté entre l’Amérique du Nord et l’Europe, sous la forme d’un voyage autour de la musique du XXe siècle, des deux continents.

On entendra les oeuvres de l’américain Gary Schocker, du mexicain Samuel Zyman, de l’anglaise Madeleine Dring, de l’allemand Emil Kronke ou du français Jacques Ibert, et même celles du hollandais Hermann Beeftink qui réalisa la parfaite synthèse entre le Nouveau Monde et notre vieux continent, puisqu’il devint compositeur pour le septième art à Hollywood !

Caroline Boirot (piano), Barbara Titeux et Yann Le Corre (flûtes)

Du classique résonne dans votre salon.
Production Cité de la Musique de Marseille.

Kadans Caraïbe

Kadans Caraïbe - Culture Festivals - Fêtes Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Festival Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Festival Kadans Caraïbe est organisé par l’association Mamanthé, en co-production avec l’Espace Julien et la Cité de la Musique de Marseille.

« Chacun de nous a besoin de la mémoire de l’autre, parce qu’il n’y va pas d’une vertu de compassion ni de charité, mais d’une lucidité nouvelle dans un processus de la Relation. Et si nous voulons partager la beauté du monde, si nous voulons être solidaires de ses souffrances, nous devons apprendre à nous souvenir ensemble. »
Edouard Glissant, Philosophie de la Relation

L’association Mamanthé s’attache depuis 2007 à promouvoir la culture afro-caribéenne, au travers d’actions de sensibilisation du public sur l’histoire et sur les différentes disciplines artistiques, en privilégiant les échanges inter-culturels et le mieux vivre-ensemble.

Depuis 2013, le festival Kadans Caraïbe propose au public de découvrir la richesse de la culture afro-caribénne. Avec une immersion à la source des musiques traditionnelles, mais également un voyage à travers les multiples espaces créatifs qu’elles ont inspirés, le festival Kadans Caraïbe souhaite favoriser l’apprentissage et la promotion de la culture caribéenne dans un contexte festif et convivial, tout en invitant à un rassemblement solidaire autour des mémoires partagées.

Nés de la rencontre forcée de plusieurs cultures, les arts de la Caraïbe sont intimement liés à l’histoire, et se sont développés dans un processus de créolisation dont nous devons aujourd’hui cultiver la mémoire et la continuité dans un esprit de tolérance et de rassemblement.

Ce thème de la créolisation est omniprésent dans le festival, car il symbolise la notion de relation, les interactions humaines et le vivre-ensemble.

Programmation à venir.

Sourdure & David Fauroux

Sourdure & David Fauroux - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique électronique Musique du monde Musique contemporaine Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

« Nous activerons ici les ingrédients principaux de la musique de Sourdure : chant, instruments à cordes, podorythmie, dispositif électronique mais en les faisant parler autrement ; séparés, recombinés, désynchronisés, transformés, écartés dans l’espace. Jouant des outils de diffusion et de traitement du son comme d’instruments de musique, nous souhaitons rendre sensibles les manoeuvres appliquées aux sources sonores. Aux auditeurs autant qu’à nous même, nous proposons ainsi une sorte de plongeon dans la matière sonore. Un moment laboratoire, où l’amplification agit comme une loupe déformante, où l’espace sonore se révèle en changeant, où les sons deviennent tactiles, comme dans une douce hypnose. »

Ernest Bergez (chants et instruments), David Fauroux(sonorisation, spatialisation, traitement du signal, haut parleurs à pavillons)

Chambres é-laboratoires, un dispositif qui permet au spectateur privilégié de découvrir une œuvre progressivement, l’instant de la création, le processus de fabrication musicale.

Fanny Lasfargues

Fanny Lasfargues - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le chemin de construire

Les artistes utiliseront le dispositif comme outil d’expérimentation : être à vue ou caché, être audible ou dissimulé, à la fois d’elles mêmes et du public, cela permet ainsi l’observation de l’incidence de l’Autre dans le processus de création.

Fanny Lasfargues est une musicienne improvisatrice et compositrice diplômée de la classe de jazz et musiques improvisées du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Avec ses instruments-monde, elle crée une poésie bruitiste teintée du groove-transe de la musique africaine. Elsa Noyons est artiste plasticienne, diplômée de la Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg. S’ancrer dans le territoire, questionner le paysage, provoquer la rencontre : son travail par la performance, le dessin, le textile ou le son naît toujours d’une démarche exploratoire.

Fanny Lasfargues (basse électro-acoustique, dispositif électronique), Elsa Noyons (art visuel)

Chambres é-laboratoires, un dispositif qui permet au spectateur privilégié de découvrir une œuvre progressivement, l’instant de la création, le processus de fabrication musicale.

Malik Ziad invite Piers Facini

Malik Ziad invite Piers Facini - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Louange

Passionné des musiques et amoureux du monde, Malik Ziad compose en fusionnant les genres. Il s’inspire des répertoires traditionnels, au grès de ses rencontres artistiques.
Pour fêter une rencontre particulière, voire une belle amitié, il invite Piers Facini, à partager et explorer un nouveau registre, sur des compositions inspirées, un héritage ancestral.

Malik Ziad (guembri, mandole chant), Piers Facini (guitare, chant)

Ce spectacle s’inscrit dans le cadre du Pôle des Musiques du Monde de la Cité de la Musique de Marseille

Loup Uberto & Etienne Foyer

Loup Uberto & Etienne Foyer - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Musique aux façons indécises, écriture silencieuse, images blanches, bruitismes et chansons.

Loup Uberto explore les mélodies traditionnelles du nord de l’Italie, enregistre des documents sonores curieux : musique « brute » cubaine, carnets de voyages est-européens, des chants kurdes de Syrie. Le label Le Saule amorce des gestes envers la chanson française. Etienne Foyer s’est spécialisé dans la pratique de la sonorisation de concert. Il conçoit le son comme un flux d’énergie qui lie artistes et publics et envisage son rôle comme celui d’un passeur expérimenté qui joue en direct avec cette matière en mouvement.

Loup Uberto (téléphones mobiles, tamburelli, transistors radios courtcircuités, chants médiévaux et populaires d’Italie du nord, cornemuses, orgues à bouche), Etienne Foyer (sonorisation)

Chambres é-laboratoires, un dispositif qui permet au spectateur privilégié de découvrir une œuvre progressivement, l’instant de la création, le processus de fabrication musicale.

Cocanha

Cocanha - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

« Deux voix singulières se mêlent dans une polyphonie hypnotique portée par la pulsation des tambourins à cordes, des pieds et des mains. Dans un face à face percutant, les deux musiciennes livrent leurs personnalités vocales complémentaires, tressées par dix ans de complicité artistique.
Cocanha cultive le minimalisme, la sincérité d’un son acoustique soutenu par des percussions amplifiées, engageant les corps dans la danse. Elle puise dans le répertoire traditionnel occitan, remet en mouvement des archives et les replace dans le fil de l’oralité. Certaines paroles sont ré-écrites, d’autres inventées, émanant d’un imaginaire commun à ciel ouvert. Les personnages des chansons se ré-approprient leur puissance désirante et l’affirment.
Dans un État français centraliste au passé colonial prégnant, taisant les langues qui l’habitent et formatant les accents, Cocanha choisit de chanter en occitan. »

Lila Fraysse et Caroline Dufau (voix, tambourins à cordes, pieds et mains), Sanz Grosclaude (sonorisation)

Ce spectacle s’inscrit dans le cadre du Pôle des Musiques du Monde de la Cité de la Musique de Marseille.

Dans la forêt profonde

Dans la forêt profonde - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La flûtiste franco-syrienne Naïssam Jalal nous convie pour cette chambre é-laboratoire à une visite peu ordinaire des sculptures de Béatrice Kordon, réalisatrice, performeuse et plasticienne basée à Marseille. Où comment, dans les parcours du regard et du toucher auxquels invite la sculpture, la musique se substitue au guide pour nous faire imaginer un geste, nous rappeler un outil ou nous faire entendre une dimension immatérielle de la matière elle-même.

L’inventivité foisonnante de Naïssam Jalal pourra ainsi « musiquer » les oeuvres de son invitée, et cette dernière livrer le parcours de ses pièces à un environnement sonore qui permettra de les aborder de façon inouïe.

Naïssam Jalal (flûte, nay, voix), Béatrice Kordon (sculptures sur bois, installation)

Chambres é-laboratoires, un dispositif qui permet au spectateur privilégié de découvrir une œuvre progressivement, l’instant de la création, le processus de fabrication musicale.

Tintamarres

Tintamarres - Culture Concerts - Opéras - Soirées Conférences - Débats Conférence / Débat / Rencontre Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Cycle des Tintamarres

• Les lundis avec invités
Conférence – 18h30
Concert – 20h30

• Les mercredis – scènes ouvertes
Ces scènes ouvertes présentent les réalisations des étudiants de composition électroacoustique dirigés par François Wong, Terence Meunier et Loïse Bulot. Un « cinéma pour l’oreille » orchestré par une classe dédiée à l’invention, dans laquelle se pratiquent des musiques à la démarche innovante et où se fabrique de de la matière sonore.