Face à la guerre – Ukraine, Syrie, Sahel, Afghanistan

Face à la guerre – Ukraine, Syrie, Sahel, Afghanistan - Culture Concerts - Opéras - Soirées Conférences - Débats Spectacles - Cirques Musique du monde Sciences humaines et sociales Conférence / Débat / Rencontre Concert Performance artistique - Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

De Kaboul à Bamako et de Damas à Kiev, le Mucem ouvre un espace pour comprendre ensemble comment ces zones en danger se racontent, entendre leurs rêves et leurs angoisses dans l’écriture de l’histoire.

À travers deux rencontres et des intermèdes artistiques, ce rendez-vous nous interroge sur nos rapports collectifs et individuels à la guerre et aux résistances.

• 14h30, auditorium, entrée libre
Table ronde 1
Écrire la guerre
Avec : Guilda Chahverdi (comédienne et metteur en scène), Jean-Pierre Filiu (historien) , Stéphane Audouin-Rouzeau (historien)
Modération : Joseph Confavreux (journaliste, Mediapart)

Quelle écriture de l’histoire est possible en temps de guerre ? Quand commence le récit ? Comment combler les silences ? Quand l’écriture d’une histoire officielle n’est pas possible, quel rôle jouent à cet endroit les artistes, les écrivains, les cinéastes… ?
De la Première Guerre mondiale aux conflits les plus récents, une table ronde pour interroger cette prise de risque, entre mémoire et oubli, sensibilités, interprétations et engagements.

• 16h35, forum, entrée libre
Témoignages d’artistes en exil
Je passe
Mise en scène : Judith Depaule
Ils ont vécu la guerre, les conflits ethnicistes, les répressions politiques, les discriminations sexuelles, les ségrégations ethniques… Ils sont arrivés avec un visa, par la route ou la Méditerranée, ou ont été contraints de rester en France. Flirtant avec la mort, ils ont quitté leur pays et tout laissé derrière eux… Ils se racontent.

• 18h, auditorium, entrée libre
Table ronde 2
Vivre en temps de guerre
Avec : Marylin Maeso et Frédéric Gros (philosophes)
Modération : Cédric Enjalbert (journaliste, rédacteur en chef adjoint de Philosophie magazine)
De la sidération à la solidarité, de la lassitude à l’oubli, de l’engagement au déni, comment réagit-on aux guerres récentes et aux guerres « longues », de l’Afghanistan au Sahel, de la Syrie à l’Ukraine ? Comment décrypter nos rapports individuels et collectifs à la guerre ? Deux philosophes, Marylin Maeso et Frédéric Gros nous éclairent sur les fondements de nos contradictions, de nos inquiétudes, et sur les enjeux de cette confrontation croissante à la violence du monde.
En partenariat avec Philosophie magazine.

• 20h30, auditorium
Concert
Aika, chants du Sistan
Avec : Hura Mirshekari – chant (Iran) / Babak Amir Mobasher – composition, guitare (Iran) / Habib Meftah Bushehri – percussions (Iran) / Elia Chalom – trompette (France), sur des poèmes de Payam Sistani (Iran)
En partenariat avec les Ateliers d’artiste en exil.

Trópix invite : Tocaia (Forró de Rio) + soirée Technobrega

Trópix invite : Tocaia (Forró de Rio) + soirée Technobrega - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique électronique Musique du monde Concert - Makeda - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Pour bien démarrer la rentrée, Trópix vous propose une soirée incroyable avec le groupe brésilien A Tocaia + Technobrega.

Pour apporter au public ce mélange plein de swing, de balancé, de virevoltes et de surprises, A Tocaia joue et utilise la polyvalence de ses membres, avec différentes formations qui colorent son répertoire. Qu’elle se présente à deux accordéons accompagnés de percussions, des harmonies vocales mariées à une flûte de bambou et une guitare, ou dans d’autres associations, A Tocaia est une fête, une rencontre plurielle.
Le bal de A Tocaia comprend des classiques de la musique brésilienne tels que Dominguinhos et Luís Gonzaga, aux côtés de créations des musiciennes autrices-compositrices du groupe.

La soirée sera partagé avec le DJ Yará. Originaire de l’État du Pará au nord du Brésil, Yará va chauffer la piste mettant en valeur tous les rythmes dansants de la région qui lui tient à cœur. Les mélanges du swing du Carimbó et Technobrega, avec ses beats électroniques poussés nous feront danser jusqu’à la fermeture du lieu.

Spartenza

Spartenza - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Abbaye Saint-Victor de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Chants traditionnels siciliens.

Spartenza est le mot sicilien pour définir le départ, la séparation, l’éloignement de l’aimé. Dans cette création, les artistes nous transportent d’abord sur un fragment de plage pierreuse, au bord de la mer et puis, comme dans un rêve, dans un désert sablonneux. Un voyage sonore dense, d’un rivage à l’autre de la méditerranée, où l’on perd la notion du temps et de l’espace. Ces chants de la tradition paysanne sicilienne s’imprègnent, très naturellement, de mélodies et de rythmes exaltés d’Algérie et de l’Orient.

​Maura Guerrera, chant et tambourin
Malik Ziad, mandole et guembri
Conseiller artistique et arrangeur : Gregory Dargent
Directeur artistique et arrangeur : Manu Théron

Production Arts et Musiques en Provence

L’Esprit de l’Artsakh – Orchestre de chambre d’Artsakh

L’Esprit de l’Artsakh – Orchestre de chambre d’Artsakh - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Abbaye Saint-Victor de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Au programme : Komitas, Chnorhali, Babadjanian, Mansurvan, Sarkissian, Hekimian…​

Proposé par l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance, ce concert met à l’honneur l’Orchestre de chambre de l’Artsakh, qui fut fondé, avec le soutien de l’UGAB, en 2004 dans une région (Haut-Karabagh ou Artsakh) où il fallait redonner vie aux activités culturelles après des années de guerre.

Festival Kouss-Kouss à la Friche Belle de Mai

Festival Kouss-Kouss à la Friche Belle de Mai - Culture Tous les autres évènements Concerts - Opéras - Soirées Projections Et sinon… Cinéma Musique électronique Musique du monde Gastronomie Concert Dégustation Séance / Projection cinéma - Friche Belle de Mai - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Pour sa 5e édition, le festival Kouss-Kouss fête à nouveau son ouverture à la Friche !

Restaurants, commerces de bouche, lieux culturels : jamais une édition de Kouss-Kouss n’aura rassemblé autant d’acteur·ice·s autour de la couscousmania marseillaise. Le grand festival de fin d’été, organisé par les Grandes Tables – I.C.I avec la fédération Marseille Centre réunira plus de cent propositions à manger et à boire, une dizaine de structures culturelles et de nombreuses associations autour d’un thème brûlant, le piment, et de l’une de ses déclinaisons, la harissa, condiment du Maghreb fait d’une purée de piments rouges mélangée d’huile d’olive.

Du 26 au 30 août, rendez-vous à la Friche lors de divers évènements pour déguster les propositions traditionnelles ou revisitées des nombreux·e·s chef·fe·s invité·e·s autour de ce plat emblématique et si cher à Marseille.

Au programme :

• Vendredi 26 août : On Air x Bi:Pole sur le toit-terrasse (5 € / gratuit pour les minimas sociaux)
Caïn و Muchi – live · machine, chant, poésie
Vanda Forte – dj set · expérimental
Sofiane Saidi – live · oriental-glam, raï 3.0

• Samedi 27 août : On Air x Bi:Pole sur le toit-terrasse (5 € / gratuit pour les minimas sociaux)
RB Prodd – dj set · trap du Maghreb et d’ailleurs
Mystique aka Morjiane Benzitouni – dj set · trap maghreb contemporain
Jantes (TSIP + LEITH) – live · hybride trap/électro

• Dimanche 28 août : Belle & Toile, séance de cinéma en plein air sur le Champ de Mai (entrée gratuite)
« Une histoire d’amour et de désir » de Leyla Bouzid [2021, 1h42, drame, romance]
Ahmed, 18 ans, est français d’origine algérienne. Il a grandi en banlieue parisienne. Sur les bancs de la fac, il rencontre Farah, une jeune Tunisienne pleine d’énergie fraîchement débarquée de Tunis. Tout en découvrant un corpus de littérature arabe sensuelle et érotique dont il ne soupçonnait pas l’existence, Ahmed tombe très amoureux de cette fille, et bien que littéralement submergé par le désir, il va tenter d’y résister.
Séance proposée en partenariat avec le festival Aflam.

• Lundi 29 août : Grand Marché Piment x Harissa sur la place des Quais (entrée gratuite)
Un Grand Marché spécial avec une cinquantaine de producteur·ice·s venu·e·s proposer leurs produits d’exceptions.

• Mardi 30 août : Grand Dîner sur le toit-terrasse (27 € / 12 € – réservation indispensable avant le 28 août)
Un dîner brûlant avec des propositions venues d’Afrique, d’Inde, d’Amérique du Sud et d’Europe autour du piment et de la harissa.

Retrouvez toutes les infos du festival sur www.kousskouss.com

Une proposition de Les Grandes Tables et I.C.I

Kadans Caraïbe

Kadans Caraïbe - Culture Festivals - Fêtes Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Festival Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Festival Kadans Caraïbe est organisé par l’association Mamanthé, en co-production avec l’Espace Julien et la Cité de la Musique de Marseille.

« Chacun de nous a besoin de la mémoire de l’autre, parce qu’il n’y va pas d’une vertu de compassion ni de charité, mais d’une lucidité nouvelle dans un processus de la Relation. Et si nous voulons partager la beauté du monde, si nous voulons être solidaires de ses souffrances, nous devons apprendre à nous souvenir ensemble. »
Edouard Glissant, Philosophie de la Relation

L’association Mamanthé s’attache depuis 2007 à promouvoir la culture afro-caribéenne, au travers d’actions de sensibilisation du public sur l’histoire et sur les différentes disciplines artistiques, en privilégiant les échanges inter-culturels et le mieux vivre-ensemble.

Depuis 2013, le festival Kadans Caraïbe propose au public de découvrir la richesse de la culture afro-caribénne. Avec une immersion à la source des musiques traditionnelles, mais également un voyage à travers les multiples espaces créatifs qu’elles ont inspirés, le festival Kadans Caraïbe souhaite favoriser l’apprentissage et la promotion de la culture caribéenne dans un contexte festif et convivial, tout en invitant à un rassemblement solidaire autour des mémoires partagées.

Nés de la rencontre forcée de plusieurs cultures, les arts de la Caraïbe sont intimement liés à l’histoire, et se sont développés dans un processus de créolisation dont nous devons aujourd’hui cultiver la mémoire et la continuité dans un esprit de tolérance et de rassemblement.

Ce thème de la créolisation est omniprésent dans le festival, car il symbolise la notion de relation, les interactions humaines et le vivre-ensemble.

Programmation à venir.

Sourdure & David Fauroux

Sourdure & David Fauroux - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique électronique Musique du monde Musique contemporaine Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

« Nous activerons ici les ingrédients principaux de la musique de Sourdure : chant, instruments à cordes, podorythmie, dispositif électronique mais en les faisant parler autrement ; séparés, recombinés, désynchronisés, transformés, écartés dans l’espace. Jouant des outils de diffusion et de traitement du son comme d’instruments de musique, nous souhaitons rendre sensibles les manoeuvres appliquées aux sources sonores. Aux auditeurs autant qu’à nous même, nous proposons ainsi une sorte de plongeon dans la matière sonore. Un moment laboratoire, où l’amplification agit comme une loupe déformante, où l’espace sonore se révèle en changeant, où les sons deviennent tactiles, comme dans une douce hypnose. »

Ernest Bergez (chants et instruments), David Fauroux(sonorisation, spatialisation, traitement du signal, haut parleurs à pavillons)

Chambres é-laboratoires, un dispositif qui permet au spectateur privilégié de découvrir une œuvre progressivement, l’instant de la création, le processus de fabrication musicale.

Fanny Lasfargues

Fanny Lasfargues - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Le chemin de construire

Les artistes utiliseront le dispositif comme outil d’expérimentation : être à vue ou caché, être audible ou dissimulé, à la fois d’elles mêmes et du public, cela permet ainsi l’observation de l’incidence de l’Autre dans le processus de création.

Fanny Lasfargues est une musicienne improvisatrice et compositrice diplômée de la classe de jazz et musiques improvisées du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Avec ses instruments-monde, elle crée une poésie bruitiste teintée du groove-transe de la musique africaine. Elsa Noyons est artiste plasticienne, diplômée de la Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg. S’ancrer dans le territoire, questionner le paysage, provoquer la rencontre : son travail par la performance, le dessin, le textile ou le son naît toujours d’une démarche exploratoire.

Fanny Lasfargues (basse électro-acoustique, dispositif électronique), Elsa Noyons (art visuel)

Chambres é-laboratoires, un dispositif qui permet au spectateur privilégié de découvrir une œuvre progressivement, l’instant de la création, le processus de fabrication musicale.

Malik Ziad invite Piers Facini

Malik Ziad invite Piers Facini - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Louange

Passionné des musiques et amoureux du monde, Malik Ziad compose en fusionnant les genres. Il s’inspire des répertoires traditionnels, au grès de ses rencontres artistiques.
Pour fêter une rencontre particulière, voire une belle amitié, il invite Piers Facini, à partager et explorer un nouveau registre, sur des compositions inspirées, un héritage ancestral.

Malik Ziad (guembri, mandole chant), Piers Facini (guitare, chant)

Ce spectacle s’inscrit dans le cadre du Pôle des Musiques du Monde de la Cité de la Musique de Marseille

Loup Uberto & Etienne Foyer

Loup Uberto & Etienne Foyer - Culture Concerts - Opéras - Soirées Musique du monde Concert - Cité de la Musique de Marseille - L'Auditorium, Médiathèque - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Musique aux façons indécises, écriture silencieuse, images blanches, bruitismes et chansons.

Loup Uberto explore les mélodies traditionnelles du nord de l’Italie, enregistre des documents sonores curieux : musique « brute » cubaine, carnets de voyages est-européens, des chants kurdes de Syrie. Le label Le Saule amorce des gestes envers la chanson française. Etienne Foyer s’est spécialisé dans la pratique de la sonorisation de concert. Il conçoit le son comme un flux d’énergie qui lie artistes et publics et envisage son rôle comme celui d’un passeur expérimenté qui joue en direct avec cette matière en mouvement.

Loup Uberto (téléphones mobiles, tamburelli, transistors radios courtcircuités, chants médiévaux et populaires d’Italie du nord, cornemuses, orgues à bouche), Etienne Foyer (sonorisation)

Chambres é-laboratoires, un dispositif qui permet au spectateur privilégié de découvrir une œuvre progressivement, l’instant de la création, le processus de fabrication musicale.