Puissances du Nord !

Puissances du Nord ! - Culture Concerts - Opéras - Soirées Spectacles - Cirques Rap, Rnb, Soul Hip-hop Spectacle Concert Danse - Centre social del Rio - Centre social Les Musardises - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Une journée dédiée aux cultures urbaines, au coeur des quartiers de la Viste et du Consolat-Ruisseau-Mirabeau (15e)

Depuis 2012, le Théâtre La Cité, organisateur de la Biennale, mène des créations partagées entre habitant·es et artistes dans le nord de Marseille. Cette journée, pensée comme une grande fête, a été conçue avec Bouziane Bouteldja et la compagnie Dans6T qui cheminent avec le Théâtre La Cité depuis 2016.

Elle marque l’aboutissement d’un cycle de deux ans mené avec des jeunes autour des danses urbaines et du rap, en complicité avec les partenaires culturels et socio-éducatifs des quartiers de la Viste et Consolat-Ruisseau-Mirabeau (15e).

Spectacles, scène ouverte & concert
Informations : theatrelacite.com
Tous les événements sont gratuits, entrée libre dans la limite des places disponibles

Tous publics

Kheir inch’allah
UN SPECTACLE DE YOUSRA DAHRY
Centre social Les Musardises – 11h
À 33 ans, Yousra Dahry, seule en scène, revient avec humour et tendresse sur l’éducation que son père lui a donnée et celle qu’elle s’est construite au contact des Draris, les jeunes de ce quartier où elle a grandi, à Bruxelles.

En route vers le Centre social Del Rio !
Repas partagé
Centre social Del Rio – 13h
Un repas préparé par l’association du Bouillon de Noailles et les habitant·es des quartiers de la Viste et du Consolat-Ruisseau-Mirabeau.

Rideaux de frères & l’envol
un duo chorégraphique de Bouziane Bouteldja suivi d’une projection
Centre social Del Rio -14h30
Rideaux de frères, c’est l’histoire de deux frères qui n’ont que faire de la rivalité de leurs pays respectifs, le Maroc et l’Algérie. À même le sol, ces deux corps vont se rencontrer, s’affronter, dialoguer, s’aimer, enchaînant des danses virtuoses hip-hop et sensuelles aux origines du Maghreb. (Voir le descriptif complet du spectacle page 30.)
Le spectacle sera suivi d’une projection du film L’envol, réalisé par Nicolas Habas et imaginé par Gilles Rondot à partir du spectacle chorégraphique Ruptures de la compagnie Dans6T.

Goûter
Un goûter préparé par les habitant·es des quartiers de la Viste et Consolat-Ruisseau-Mirabeau.
Centre social Del Rio – 15h30

Scène ouverte animée par le rappeur Fahar
Centre social Del Rio – 16h
Un slam, une danse, un rap, une chanson, un texte qui dit quelque chose de vous et du monde qui vous entoure… La scène est à vous le temps d’une clameur ! Cette scène ouverte sera animée par le rappeur Fahar. Des groupes d’ateliers menés avec nos partenaires de proximité restitueront aussi leur travail à cette occasion.
Ouvert à toutes et tous, inscriptions sur place dès 13h.

Concert
un concert du rappeur Fahar
Centre social Del Rio – 17h30
Fahar est rappeur, fondateur du groupe Puissance Nord et membre du collectif 13 Organisé. Ses titres résonnent avec la vie dans les quartiers marseillais depuis plus de 20 ans et se font l’écho d’enjeux sociaux très actuels.

Une journée en partenariat avec : Centre social Del Rio, PJJ STEMO UEMO – unités Michaud, Chutes-Lavie et Le Canet, Centre social Les Musardises, Mairie des 15e et 16e, lycée Saint-Exupéry, collège Arthur- Rimbaud, Groupe addap13, Fahar Puissance Nord, Une autre image, Médiculture, Le Bouillon de Noailles.

La Haine

La Haine - Culture Spectacles - Cirques Théâtre - Café-théâtre Cinéma Hip-hop Spectacle Théâtre Danse - Le Dôme - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

La haine, l’expérience live et immersive qui revisite le film culte de Mathieu Kassovitz.

Il y a près de 30 ans sortait le film culte La Haine de Mathieu Kassovitz , symbole d’une génération, grand classique du cinéma français, révélé et récompensé au Festival de Cannes 1995 par le Prix de la mise en scène, puis par 3 prix dont celui du meilleur film aux Césars. Encensé par la critique, y compris à l’international, suscitant l’admiration de personnalités comme Steven Spielberg, qui déclare avoir « adoré le film ».

Des décennies plus tard, les éloges continuent d’affluer. En 2016 le rappeur A$AP Rocky a publié un clip/court-métrage de 12 minutes fortement inspiré du film culte. Juillet 2023, l’acteur Cillian Murphy (Oppenheimer, Peaky Blinders, Inception…) a qualifié LA HAINE de « chef-d’œuvre ». En septembre de la même année, la superstar Rosalía a partagé son expérience du film sur son compte Instagram, démontrant ainsi son impact durable à travers les générations et les continents.

En octobre 2024, Mathieu Kassovitz est de retour avec une création vivante et immersive pour La Seine Musicale, puis du 8 au 10 Novembre au Dôme à Marseille. Le réalisateur revisite l’histoire de son film culte en l’adaptant sur scène et souligne le caractère éminemment actuel du film, dans un contexte où la culture dite “de banlieue” peine encore parfois à être reconnue à sa juste valeur.

Le 31 mai 1995, Mathieu Kassovitz mettait à l’écran et pour la première fois les banlieues. Un film porté par 3 acteurs (Vinz, Said et Hubert), encore inconnus au bataillon, dans un registre engagé qui a donné naissance à un nouveau genre cinématographique et a aidé à rendre visible l’invisible.

L’histoire de ces 3 jeunes confrontés aux difficultés économiques, sociales et politiques, à la condition des femmes est, avec ses codes, une ode à l’amour, à la solidarité et à l’amitié.

Comme en 1995, les protagonistes de ce show live et immersif sont de jeunes adultes issus de quartiers populaires qui questionnent leur époque, les institutions, la société et l’ordre établi.

15 tableaux inspirés du film avec un dispositif unique.

Un projet ancré dans l’actualité, donc, et dont la forme innovante entend plonger le spectateur dans une “ride” à travers Paris et sa banlieue grâce à un dispositif unique faisant dialoguer la scène et l’écran : 15 tableaux inspirés du film, repensés par Mathieu Kassovitz, seront diffusés sur un système de projections, couplés avec les décors et surtout avec la performance des comédiens sur scène.

Un effet immersif et cinématographique.

Un effet immersif et cinématographique total rendu encore plus spectaculaire grâce aux chorégraphies de Yaman Okur et Emilie Capel et de leurs danseurs.

Ce show interactif magistral où l’on en prend plein la vue, mêle donc danse, cinéma, rap, théâtre et spectacle vivant dans une forme augmentée, résolument moderne et singulière, portée par une BO originale qui fait elle aussi le lien entre les années 90 et aujourd’hui.

En décidant d’adapter « La Haine » sur scène 30 ans plus tard, Mathieu Kassovitz créé une fois de plus un genre nouveau mais cette fois-ci dans la sphère du spectacle.

Une façon d’offrir un nouveau regard sur son film mais surtout de continuer à soutenir une culture, en lui donnant une place de choix dans le paysage du spectacle en France.