Vivants – Christophe Modica – Le Comptoir des silences

Vivants – Christophe Modica – Le Comptoir des silences - Culture Concerts - Opéras - Soirées Spectacles - Cirques Théâtre de rue Spectacle Concert - Les Jardins de Julien - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Vivants, c’est un concert-spectacle en paysage ou « free documentaire », qui raconte une histoire de ce que pourraient être nos places dans l’écosystème du vivant et de nos relations possibles avec ses différents éléments. Des relations autres qu’utilitaires ou construites sur le schéma dominant-dominé.

Cette création s’appuie sur des entretiens enregistrés de ceux qui travaillent avec la terre, le végétal et l’animal ainsi que sur des sons déroutants, harmonieux ou bruitistes, dans l’optique de créer une forme nouvelle, hors des schémas narratifs et musicaux habituels.

Électronique, objets sonnants, synthétiseur modulaire : Christophe Modica
Basson, cithare, tambour, voix : Zelia Rault
Diffusion sonore : Pascal Julien
Durée : 1 heure

Nos ailes brûlent aussi – Myriam Marzouki – MC93

Nos ailes brûlent aussi – Myriam Marzouki – MC93 - Culture Spectacles - Cirques Théâtre - Café-théâtre Spectacle Théâtre - Le Zef - Scène Nationale de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

2010. Le corps immolé de M. Bouazizi s’embrase et précipite la Tunisie dans un processus révolutionnaire, symbolisé par une injonction : « Dégage ! ». Cette expressivité du corps et de la parole est, ici, au cœur de la dramaturgie qui entrelace le théâtre et la danse, pour raconter une histoire faite de transformations intimes et de mouvements collectifs. C’est celle de la révolution tunisienne, narrée du point de vue des anonymes, sans icônes ni égéries.

Nos ailes brûlent aussi est une pièce qui s’appuie sur une riche matière documentaire, à partir de laquelle se déploie un texte composite, tissé selon une logique poétique plus que chronologique. C’est l’occasion d’une plongée dans une langue : l’arabe dialectal tunisien (ici surtitré), traversé par le français. Une partition polyphonique, réglée sur les différents tempis du cours des événements : la lenteur sans avenir, l’effervescence révolutionnaire, la retombée, la contre-révolution… Différents rythmes pour différents registres : les mensonges officiels, les murmures étouffés, le silence puis la libération du trop-plein, les slogans, l’enthousiasme, la force collective et enfin l’hésitation, la déception face à la promesse démocratique.

L’incarnation sensible d’une libération ambivalente de la parole, dans une société qui sort de décennies d’autoritarisme et se retrouve divisée sur son avenir. Les voix se télescopent aux mouvements du corps lorsque la danse dit l’indignation, l’humiliation, le désir de justice et de fuite, et aux images filmées ou photographiées d’une Tunisie périphérique, marginalisée économiquement et socialement. Une histoire du présent, qui raconte, par éclats de paroles, le passage incertain de la dictature à la démocratie…

Mise en scène : Myriam Marzouki
Texte et dramaturgie : Sébastien Lepotvin et Myriam Marzouki
Avec : Mounira Barbouch, Helmi Dridi, Majd Mastoura
Traduction et surtitrage : Hajer Bouden
Collaboration chorégraphique : Seifeddine Manaï
Scénographie : Marie Szersnovicz
Création des images : Fakhri El Ghezal
Création vidéo et sonore : Chris Felix Gouin
Création lumière : Emmanuel Valette
Costumes : Laure Maheo

Création 2023
Durée : 1h30
Âge : ≥ 15 ans

En coréalisation et dans le cadre des Rencontres à l’Échelle.

Radio Live – La Relève

Radio Live – La Relève - Culture Spectacles - Cirques Théâtre - Café-théâtre Spectacle Théâtre - Le Zef - Scène Nationale de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dans le prolongement de Radio Live (accueilli au ZEF la saison 20/21), Aurélie Charon et Amélie Bonnin ouvrent un nouveau cycle de ce projet collectif et international sans équivalent, dialogue au long cours entre des jeunes gens engagés du monde entier.

Un spectacle en forme de dialogue, nourri de sons et d’images, entre des jeunes gens d’ici et d’ailleurs, habités par des questions d’engagement et d’identité. Radio live – La relève poursuit cette conversation entamée avec Ines, Yannick ou Amir, qui ne se satisfont pas du monde tel qu’il est. L’équipe est partie filmer chez eux, à Sarajevo, Kigali ou encore New Delhi pour ramener sur le plateau les visages et les paysages qui les racontent et les interpellent. C’est aussi une nouvelle génération qui entre en scène : chaque participant « historique » parraine un ou une jeune de quinze ans de son pays. Entre images filmées et paroles spontanées, accompagnées par les musiciennes Rosemary Standley et Dom La Nena, Radio live – La relève procède d’une écriture en direct et se décline en deux formes scéniques : portraits individuels et récits croisés à trois voix. La cinéaste Mila Turajlić, la metteuse en scène Caroline Guiela Nguyen et la journaliste Delphine Minoui accompagneront tour à tour de leur regard singulier chacune des performances.

Conception : Amélie Bonnin & Aurélie
Charon Image : Thibault de Chateauvieux
Montage vidéo : Céline Ducreux, Philippine Merolle et Mohamed Mouaki
Espace : Alix Boillot
Régie générale et création lumière : Thomas Cottereau
Régie vidéo et son : Claire Mahieux

Durée : 2h
Âge : ≥ 13 ans

Symfonia Piesni Zalosnych – Kader Attou – Cie Accrorap

Symfonia Piesni Zalosnych – Kader Attou – Cie Accrorap - Culture Spectacles - Cirques Spectacle Danse - Le Zef - Scène Nationale de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Dix ans après sa création, Kader Attou reprend Symfonia, création chorégraphique inspirée par la Symphonie n°3, dites des chants plaintifs de Gorecki.

La partition s’articule autour d’une lamentation féminine, faite de ténèbres et de lueurs, de mélodies lentes et simples emplies de larmes, de sang, de souvenirs, de morts et du désir de vivre. Pour la sublimer, l’expression des corps, le mouvement qui se propage au milieu du groupe, épaules enroulées et enlacées, jusqu’à créer des nœuds semblables à des arbres… Kader Attou fabrique une communauté de corps où l’émotion et le sens surgissent au-delà des styles. Parfois, le rapport de force se danse comme un tango. A d’autres moments, le tournoiement des portés pactise avec le tourbillon acrobatique de la breakdance. La communauté se fait et se défait au gré des rebonds, s’élève, s’affaisse, au rythme de ce combat incessant entre ombre et lumière. Alors le frottement des cordes résonne avec les aspérités de chaque danseur, sa singularité, mais aussi la reconnaissance des similitudes, et le geste dansé est préservé comme un cadeau précieux, reflet de la richesse de l’humanité.

Chorégraphie : Kader Attou
Musique : Henryk Mikołaj Górecki, Symphonie n°3 pour soprane et orchestre, opus 36, Éditions Chester / Éditions Mario Bois-Paris
Lumières : Françoise Michel
Costumes : Nadia Genez
Interprétation : Aïda Boudrigua, Amine Boussa Capucine Goust, Erwan Godard Salem Mouhajir, Loulia Plotnikova Sébastien Vela Lopez, Nicolas Majou Vaishali Trivedi, Majid Yahyaoui

Durée : 55 min
Âge : ≥ 10 ans – Famille

Dans le cadre du Printemps de la danse
En coréalisation avec l’Association de Promotion de l’Espace Culturel Busserine

Candlelight Open Air : Sting & The Police, Hommage à la bougie

Candlelight Open Air : Sting & The Police, Hommage à la bougie - Culture Concerts - Opéras - Soirées Pop musique Rock Concert - Le Cloître - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Une atmosphère intime, à la seule lumière des bougies. Par sécurité du public, les bougies sont des bougies sans flammes de qualité.

Pour la première fois, Candlelight rend hommage au grand Sting et à The Police en plein air, au Cloître de Marseille ! Depuis « Roxanne », le premier succès du groupe, jusqu’au célèbre « Every Breath You Take », en passant par « Shape Of My Heart », redécouvre les meilleurs hits pop-rock de l’artiste anglais qui ont changé l’Histoire de la musique. Un rendez-vous immanquable à la lueur des bougies pour passer un moment féérique !

Programme
Fragile / Every Little Thing She Does Is Magic / Russians / Every Breath You Take / I Can’t Stand Losing You / Fields Of Gold / Message In A Bottle / Shape Of My Heart / English Man In NY / Roxanne / Synchronicity II

Artistes
Stefano Corradi, saxophone alto
Fabrizio Grecchi, piano

La petite fabrique de nuages – Ciné-Famille

La petite fabrique de nuages –  Ciné-Famille - Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma - Le Zef - Scène Nationale de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Vu d’en bas ou vu d’en haut, le ciel est toujours le théâtre de spectacles extraordinaires. Que l’on soit un oiseau migrateur, un lémurien explorateur, un chasseur d’étoiles ou une petite tortue de terre, il est toujours temps de rêver, la tête dans les nuages ! La petite fabrique de nuage, cinq courts-métrages poétiques pour partir à la conquête du ciel.

• « Des vagues dans le ciel » – Gildardo Santoyo Del Castill (8’38)
Dans le ciel, des oiseaux volent comme des danseurs, à l’unisson. L’un d’entre eux peine à effectuer ses exercices de voltige. Tombé au sol et secouru par une petite tortue mélomane, il découvre avec elle le plaisir de la danse ! Aura-t-il un jour envie de voler de nouveau avec les siens ?

• « Petite flamme » – Vladislav Bayramgulov (8’09)
C’est l’hiver. Un petit garçon se réchauffe au coin du feu quand un souffle glacé éteint les braises ! Il sort dans la nuit étoilée à la recherche d’une petite flamme pour éclairer et réchauffer sa maison. Effrayé par le ciel et la forêt si sombres, il est secouru par un jeune renard aventurier…

• « Deux ballons » – Mark C. Smith (9′)
Très haut dans le ciel, deux explorateurs font le tour du monde en ballon. Après des mois de navigation en solitaire, leurs deux dirigeables s’apprêtent à se croiser. Les aventuriers vont-ils réussir à se rencontrer ?

• « Citron et sureau » – Ilenia Cotardo (8’09)
Des oiseaux incapables de voler ? Qu’à cela ne tienne, il leur suffira d’inventer une machine volante ! Mais avant que leur engin soit au point, nos petits ingénieurs vont faire bien des bêtises…

• « Nimbus » – Marco Nick (16’35)
Dans un pays lointain, au coeur d’une forêt, vit Nimbus, un chasseur de nuages. Le jour, le petit garçon travaille dur pour les récolter. La nuit, à bord d’une petite embarcation, il cueille des étoiles. Mais comment faire comprendre à Nimbus que la nature n’est pas un trésor que l’on garde dans une malle ni dans des cages ?

De Gildardo Santoyo del Castillo, Vladislav Bayramgulov, Mark C. Smith [Animation, Famille, 46 min, dès 3 ans]

Gratuit sur réservation

La prophétie des grenouilles – Ciné-Famille

La prophétie des grenouilles – Ciné-Famille - Culture Projections Cinéma Séance / Projection cinéma - Le Zef - Scène Nationale de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Au bout du monde, loin de tout, une famille paisible est installée dans une ferme coquette perchée en haut d’une colline.
Mais au pied de cette colline, le monde des grenouilles est en émoi : il n’y a plus de doute, toutes les prévisions coïncident, un nouveau déluge s’annonce.
Face à l’événement, les grenouilles conviennent, à titre exceptionnel, de communiquer avec les humains.
C’est alors le début d’une grande aventure où animaux et humains vont devoir apprendre à vivre ensemble.
Ce qui n’est pas toujours facile….

De Jacques Rémy Girerd [Animation, France, 2003, 1h30, dès 6 ans]

Gratuit sur réservation

J’ai perdu mon corps – Ciné-Débat

J’ai perdu mon corps – Ciné-Débat - Culture Conférences - Débats Projections Cinéma Conférence / Débat / Rencontre Séance / Projection cinéma - Le Zef - Scène Nationale de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

À Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire…

Film d’animation de Jérémy Clapin [2019, 1h21, dès 14 ans]

Ciné-Débat
Accueil convivial, dès 18h30, avec une dégustation surprise préparée par Zahra Adda-Attou
Projection suivie d’un débat animé par l’association Peuple et Culture Marseille

Gratuit sur réservation

La Rose des vents – Noémi Boutin & Emmanuel Perrodin

La Rose des vents – Noémi Boutin & Emmanuel Perrodin - Culture Spectacles - Cirques Théâtre - Café-théâtre Spectacle Théâtre - Le Zef - Scène Nationale de Marseille - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Deux artistes sont en piste, Noémi Boutin armée de son violoncelle, et Emmanuel Perrodin, paré de son attirail de cuisine. Une musicienne et un chef qui mettent en commun leur sensibilité, leur gourmandise, leur goût du partage. Au-delà d’une simple recette et de ses ingrédients, une partition les relie, celle de la bouillabaisse. Ce plat typique de Marseille repose sur deux éléments indispensables : un petit poisson de roche appelé la rascasse qui donne à la soupe son petit goût corsé, et les vents, qui décident de la pêche du jour.

Autour de cette marmite poétique ont été convoqués un écrivain, des compositrices et compositeurs. Ils ont enrichi la recette de leurs jeux de mots et de notes, de chants marins, mélopées culinaires, dialogues poissonniers… interprétés et assaisonnés à leur manière par la femme à l’archet et l’homme aux couteaux.

Au fait, ils ne sont pas seuls sur scène ! Des rangées de tables juchées sur tréteaux et recouvertes de toiles cirées nous accueillent, nous les convives alléchés.

Violoncelle : Noémi Boutin
Chef cuisinier : Emmanuel Perrodin
Musiques originales : Antoine Arnera, Aurélien Dumont, Misato Mochizuki et Oxana Omelchuk
Avec la participation de Dominique Quélen
Scénographie & mise en scène : Marguerite Bordat
Regard extérieur : Benjamin Groetzinger
Conseil à la dramaturgie : Eddy Pallaro
Réalisateur en informatique musical & régie son : Max Bruckert – avec la participation de Charles Bascou
Création lumière & régie générale : Kamille Fau
Visuel : Gaelle Loth

Durée : 1h
Âge : ≥ 12 ans

En coréalisation avec le GMEM – Centre national de création musicale, dans le cadre du Festival Propagations.

Douce France – Julie Bertin & Jade Herbulot

Douce France – Julie Bertin & Jade Herbulot - Culture Spectacles - Cirques Théâtre - Café-théâtre Spectacle Théâtre - Dans les établissements scolaires - Spectacle-Marseille - Sortir-a-Marseille

Julie Bertin & Jade Herbulot

Prise en flagrant délit de bavardage, Myriam, 15 ans, se voit infliger par sa professeure d’histoire-géo et d’éducation civique un exposé dont le sujet est : “Être Français, qu’est-ce que ça veut dire aujourd’hui ?” Les consignes sont on ne peut plus claires : hors de question de faire du copier-coller d’internet. La réponse doit être la plus personnelle possible !

Au CDI, Myriam tombe sur un manuel scolaire qui semble avoir été oublié depuis longtemps : « L’Histoire de France, de la Gaule à nos jours », d’Ernest Lavisse. C’est sûr, cet instituteur émérite va l’aider ! Mais lorsque Jenna, sa grande amie, lui laisse entendre qu’elle n’est pas vraiment française, les certitudes de l’adolescente vacillent. Elle est née sur le sol français, mais ses parents et ses grands-parents, eux, viennent d’Algérie, et avant cela, d’Espagne… donc ?

Avec l’aide de sa mère, et en convoquant quelques fantômes, Myriam va enquêter sur l’histoire de sa famille, et trouver comment répondre à la question posée…

Conception, écriture et mise en scène : Julie Bertin et Jade Herbulot / Le Birgit Ensemble
Avec Salomé Ayache

Durée : 45 min
Dans les établissements scolaires