Liv Jourdan et Mathis Pettenati

Culture Expositions - Rétrospectives Art contemporain Exposition

Du 25/03 au 11/06/2023, tous les mercredis, jeudis, vendredis, samedis et dimanches.
Du mercredi au samedi de 12h à 19h
le dimanche de 14h à 18h.

Frac
Liv Jourdan, In a cytierrean mood, 2022. Peinture à l’argile, pigments, céramique, tissus, parfum, son, fleurs de bougainvilliers, dimensions variables. Crédit photo Jean-Christophe Lett/Villa Arson Nice.

Liv Jourdan et Mathis Pettenati

Frac
Quand ?
Du 25 Mar 2023 au 11 Jui 2023

Du 25/03 au 11/06/2023, tous les mercredis, jeudis, vendredis, samedis et dimanches.

Du mercredi au samedi de 12h à 19h

le dimanche de 14h à 18h.

Combien ?
Tarifs
  • Plein tarif : 5 €, Tarif réduit : 2,50 €.
Où ?
Frac
  • Adresse : 20 Boulevard De Dunkerque - 13002 Marseille
  • Y aller

Le Frac invite Liv Jourdan et Mathis Pettenati, récemment diplômés de la Villa Arson, à investir son plateau expérimentations. Chacun des deux artistes, dans la singularité de son écriture plastique, contribue à une installation réalisée à quatre mains pour cet espace. Il est question du rapport au vivant et à ses manifestations, au travers d’une installation qui sollicitera différentes formes de perception sensible, qu’elle soit d’ordre visuelle, olfactive ou sonore.

Liv Jourdan, née en 1988, vit et travaille à Nice. Diplômée de la Villa Arson en 2021, elle a également suivi un parcours en psychologie clinique et pratique le théâtre. Ses recherches pluridisciplinaires l’amènent à aborder la peinture dans son champ élargi, à travers une fluidité sensorielle et une esthétique des lisières aux confins des arts sonores, de l’olfaction et de la poésie. Engagée dans les nouveaux récits de l’anthropocène, elle explore les relations entre élans ornementaux et psychologie du lien, entre affects et mondes du vivant. « Je m’inspire de recherches sur les symbioses, les mutualismes et les parasitages pour donner forme à des milieux ornementaux qui touchent les différents sens. Les dynamiques ornementales, hybrides entre figure et abstraction, m’évoquent des phénomènes d’énergies, d’échanges, de liens qui sont au cœur du vivant, des relations entre humain.e.s et non humain.e.s. Ce sont ces strates d’interconnexion qui m’intéressent » Liv Jourdan.

Né en 1997 à Toulouse, Mathis Pettenati vit et travaille à Bruxelles. Issu d’une pratique de dessin et d’impression, il a commencé à peindre à la fin de son cursus à la Villa Arson dont il est diplômé depuis 2021. Il est lauréat du prix de la Francis bacon MB Art Foundation 2021. Sa peinture, qu’on pourrait aujourd’hui qualifier de « painterly painting » se déploie sur grands formats et en série. Habités par des motifs végétaux difficilement identifiables, les tableaux de Mathis Pettenati se construisent spontanément dans l’atelier en suivant des règles énoncées par l’artiste.

« Il y a beaucoup de formes organiques dans mes travaux et j’aime bien me dire que le cycle de la peinture et le cycle du vivant sont mis en parallèle. Ça commence par une idée qui germe, qui peu à peu se répand sur la toile, fleurit puis se retrouve infestée de champignons. C’est le moment de passer à un autre format. Il y a aussi quelque chose d’aliénant dans le fait de peindre les mêmes images « en boucle ». J’oublie presque le sujet du tableau à force de le répéter. »
Extrait d’un entretien entre l’artiste et Vittorio Parisi, commissaire de l’exposition Timeline of a Fruit Puddle (Villa Arson 2022) ».

Publié par : Ville de Marseille