Avishaï Cohen – « Big Vicious »

Culture Concerts - Opéras - Soirées Jazz et blues Concert

Jeudi 26 mai 2022 à 20h30.

Espace Julien
AVISHAI COHEN - BIG VICIOUS

Avishaï Cohen – « Big Vicious »

Espace Julien
Quand ?
Le 26 Mai 2022

Jeudi 26 mai 2022 à 20h30.

Combien ?
Tarifs
  • Plein tarif : à partir de 20 €.
Où ?
Espace Julien

AVISHAI COHEN – BIG VICIOUS
L’aventure ‘Big Vicious’ débute il y a 7 ans, lorsqu’Avishai Cohen quitte les États-Unis pour s’installer dans son Israël natal. Il décide alors de réunir quelques amis de longue date afin de façonner une musique nouvelle, influencée par leurs diverses conceptions de l’improvisation et du jeu collectif. « Nous venons tous du jazz, mais certains d’entre nous l’ont quitté un peu plus tôt que d’autres », explique Avishai pour résumer l’approche stylistique du groupe.

Au programme de ce groupe qui tient autant du quintet de jazz que du combo de rock : de l’électronica, de l’ambient et de la musique psychédélique, des grooves issus du rock, de la pop et du trip-hop, ainsi qu’une conception singulière du principe de la reprise – de Massive Attack à Beethoven.

Enregistré aux Studios La Buissonne (en France) et produit par Manfred Eicher, le premier album de Big Vicious est sorti le 27 mars 2020 chez ECM.

Distribution :
Avishai Cohen, trompette
Yonatan Albalak, basse
Uzi Ramirez, guitare
Aviv Cohen, batterie
Ziv Ravitz, batterie

1ÈRE PARTIE : SERKET & THE CICADAS (JAZZ & URBAN MUSIC)

Son 1er Album « INCANTATION », sorti le 6 novembre 2020 est RÉVÉLATION JAZZ MAGAZINE, un mois après sa sortie.
S e r k e t est une divinité égyptienne, bienveillante et guerrière. Elle veille sur les défunts, fait respirer les hommes et les protège du venin. Elle symbolise la vie et la chaleur du soleil. C i c a d a s (Cigales, en anglais) sont les seuls insectes capables de produire un son unique aussi puissant…
Ce 4tet « paritaire », créé en mars 2018 par Cathy Escoffier, transgresse les sentiers battus du jazz. Il mélange les instruments acoustiques à l’électronique (clavier, effets sur la voix et les instruments). Il crée un univers envoûtant, une musique cinématographique et lyrique, une énergie brute et sensuelle,
Il associe sa musique à un univers visuel (proche de La B.D.), en projetant des dessins originaux du talentueux graphiste, Laurent Pascal.
Il s’inspire des musiciens de jazz comme Wayne Shorter, Robert Glasper, Aaron Parks, Brad Mehldau ; des groupes rock alternatif / trip hop comme Björk, Radiohead ; et des musiques urbaines…

Distribution :
Cathy Escoffier, piano, clavier & compositions
Julien Heurtel, batterie
Guilhaume Renard, basse
Cécile Andrée, vocal
Fabien Terrail, son

Publié par : Ville de Marseille